Présentation

Créé par la Biennale de Paris en 2022, GAFP (Plan global de soutien aux artistes) a pour mission d’émanciper les artistes de la précarité et de leur permettre d’accéder au pouvoir d’être libre financièrement.

En même temps que vous devenez autonome, vous serez co-auteur d’une économie sociale et solidaire, totalement révolutionnaire pour l’art et la culture.

Objectifs

  • Offrir à chaque artiste et à chaque institution et structure artistique, la possibilité d’obtenir un budget stable et suffisant.
  • Ne plus dépendre des aides de l’état et devenir financièrement indépendant et libre.
  • Permettre aux institutions et structures artistiques et culturelles de se constituer un budget nécessaire pour des projets d’expositions, d’acquisitions d’oeuvres, de productions de pièces de théâtre ou films, ou de financement d’un tout autre projet.
  • Bénéficier du plan GAFP, quelques soient vos créations, vos ambitions et votre situation, sans aucune sélection ou prérequis.

Problèmes

  • La majorité des artistes se trouvent dans une très grande précarité économique.
    (voir l’Annuaire de la précarité des artistes)
  • Les institutions actuelles ne sont pas compétentes et ne permettent pas aux artistes d’avoir une situation matérielle acceptable.
  • Le marché de l’art distribue 90% des richesses financières à une poignée d’artistes, privant ainsi de revenus une majorité d’artistes, plongé dans la précarité.
  • Le système actuel de financement conditionne les orientations esthétiques et laisse trop peu de place à l’autonomie des artistes et à la diversité des formes d’art.
  • L’équilibre instable du monde est très fragile et de plus en plus déstabilisé par des crises qui se superposent, ce qui accentue énormément la précarité des artistes et du secteur de l’art.

Vision

  • Les artistes sont des professionnels, qui à ce titre, doivent gagner leur vie avec leur art.
  • La créativité est une notion plus large qui ne se limite pas à l’art et elle doit être valorisée économiquement.
  • La situation professionnelle des artistes doit évoluer. Le mythe romantique de l’artiste qui doit galérer pour créer reste un cliché du XIXe siècle.
  • La sécurité économique des artistes conditionne leur existence et leur place au sein de la société en tant que citoyens.
  • Les artistes sont la force de la créativité d’un pays. Une société plus créative est une société plus résiliante, plus inventive et plus durable.
  • Si une économie permettant à chaque artiste d’avoir des budgets stables et suffisants n’a pas été créée jusqu’à présent, il était grand temps de l’inventer.